Les contenus de cette page ont été archivés et ne sont peut-être plus actuels.

Hans Werner Henze, Che Guevara

Wien Modern 30

Pour son trentième anniversaire, le festival Wien Modern propose cette année 32 jours de fête et 26 scènes. Il a été créé en 1988 par Claudio Abbado. Au programme figurent 48 productions et 90 manifestations où, outre la musique, le film, la vidéo, la peinture, la photo et le multimédia jouent un rôle important. Ces spectacles à voir et à écouter ne se dérouleront pas uniquement sur les scènes de la ville mais aussi dans les musées, les galeries et les cinémas.

La musique peint des images dans la tête

Le 31 octobre, le film muet « J'accuse » (Abel Gance, 1919) et le Wiener Symphoniker lanceront le coup d'envoi du festival, avec musique d'orchestre et électronique de Philippe Schoeller. Le 2 novembre, le concert d'ouverture du RSO Wien sera dédié à un sujet particulièrement d'actualité : le « Radeau de la Méduse » (Hans Werner Henze) rend hommage aux 140 personnes qui ont perdu la vie sur la côte mauritanienne en 1816.

Lors du concert Claudio Abbado le 4 novembre, un nouvel orchestre de Vienne et de Paris jouera des premières de Iris ter Schiphorst, Georges Aperghis et Hugues Dufourt. Un thème central du Wien Modern est la musique contemporaine française : la musique spectrale et la musique concrète.

Des ateliers et performances sont prévus pour les plus jeunes, organisés en partenariat avec le théâtre Dschungel Wien et le Zoom Musée pour enfants. Outre le pass général offrant l'accès à 44 des 48 productions, deux tickets à tarif réduit sont également disponibles cette année pour 4 ou 5 représentations (« French Touch » et « Ganz großes Kino »).

Wien Modern 30

31.10-01.12.2017
26 scènes différentes
www.wienmodern.at

Noche de los muertos, Wien Modern
Noche de los muertos
Oh, I see, Wien Modern
Oh, I see
Teilen, bewerten und Feedback
Évaluer l'article
Recommander l'article

Les champs portant un* sont obligatoires.
Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
à
Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un* sont obligatoires.

Civilité *