Vous vous trouvez ici :

Le public applaudit au Wiener Konzerthaus
© WienTourismus/Peter Rigaud

Le public viennois - La passion de la musique

La catégorie de places la moins chère de l'Opéra National de Vienne en atteste pourtant : les places debout sont devenues légendaires. Leur prix commence à cinq euros. Mais ceux qui achètent ces places forcent davantage encore le respect. Ils font de gros efforts physiques juste pour vivre leur amour et leur passion de la musique. Surtout lorsque les metteurs en scène imaginent des productions qui traînent en longueur et que le public debout doit patienter de longues heures. Mais après tout, les brûlures musculaires n'effraient pas ceux qui brûlent d'amour pour la musique. L'appréciation de la musique dépend donc de votre forme physique. Et pour le public debout comme pour les musiciens, rien de tel que la pratique !

Parole d'enfant prodige

Les musiciens connaissent bien les qualités particulières du public viennois. Comme le violoniste vedette Julian Rachlin, arrivé à Vienne à l'âge de 3 ans et monté sur les scènes du Konzerthaus et du Musikverein dès ses 14 ans. « J'ai tout de suite eu le sentiment que le public de Vienne me donnerait ma chance ». C'était il y a 32 ans. Un sentiment qui perdure : « Vienne a un public très affectueux et très fidèle. Pour nous musiciens, il n'y a rien de mieux que de jouer et de vivre à Vienne. » La biographie de Beethoven illustre selon Rachlin le caractère exceptionnel du public viennois. « En dépit de la personnalité particulière et compliquée de Beethoven, Vienne l'a accueilli à bras ouverts. Les Viennois l'adoraient et le vénéraient. » Rachlin affirme que cette ouverture est encore palpable aujourd'hui.

La plus longue liste d'attente de Vienne

Les abonnements pour l'Orchestre Philharmonique de Vienne en disent également long sur l'endurance du public viennois. Pour décrocher un de ces abonnements très prisés, il faut en effet s'armer de patience. Incroyable mais vrai, la liste d'attente est de 14 ans. Et ne croyez pas qu'une inscription suffise. Si vous voulez un abonnement, il faut renouveler votre demande tous les ans. Finalement, la relation avec le Philharmonique dure pour beaucoup de mélomanes plus longtemps que certains mariages.

« Si le public viennois t'apprécie, il te restera fidèle jusqu'à la fin. »
Julian Rachlin

« Récemment, j'ai chanté Le Barbier de Séville. Les gens ont peut-être senti que je n'étais pas en très grande forme, mais ils vous aiment quand même, ils vous comprennent, ils compatissent. C'est ce que Vienne a de magique. »
Juan Diego Flórez

Évaluer l'article
Évaluer l'article

Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un * sont obligatoires.

Civilité *

Recommander l'article

Les champs portant un * sont obligatoires.

Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
À *

Objet: Recommandation de www.wien.info