Pavillon de la musique de l'exposition universelle en 1873

Vous vous trouvez ici :

Playlist : musique de l'exposition universelle de 1873 à Vienne

Cette playlist vous apporte la musique de l'année 1873 : tous les morceaux ont été composés à Vienne en 1873. Fermez les yeux et imaginez des fêtes somptueuses dans la rotonde, devant le kiosque à musique ou dans la Salle dorée du Wiener Musikverein. Un grand nombre de ces morceaux furent même joués dans cette salle à l'occasion de Concerts du Nouvel An de l'Orchestre Philharmonique de Vienne.


1er mai 1873, rotonde du Prater de Vienne : le chef d'orchestre Johannes Brahms, l'orchestre et la chorale de la Société des amis de la musique ouvrent ensemble l'exposition universelle de Vienne. Ils jouent le Kaiserhymne de Joseph Haydn.

La musique de l'exposition universelle

Mais c'est avant tout Johann Strauss fils qui marque les esprits lors de l'exposition universelle. Son œuvre a eu un impact important sur le monde de la musique, et il est aujourd'hui un symbole de la joie de vivre viennoise. Il divertit le public venu des quatre coins de la ville dans la chapelle officielle de l'exposition universelle. Il compose même la Rotunden-Quadrille à l'occasion de cet événement exceptionnel. D'autres morceaux spécialement composés pour l'exposition universelle incluent les valses de l'exposition universelle de Phillip Fahrbach fils et de Carl Michael Ziehrer.

Autrefois, on ne jouait pas de la musique seulement dans les salles de concert, comme dans la nouvelle Salle dorée du Wiener Musikverein ou l'Académie des Sciences, mais également dans les grands cafés et clubs de danse. Certains de ces établissements, comme la salle Bösendorfer du Palais Liechtenstein ou le Gasthaus Sperl n'existent plus aujourd'hui. Un autre, le Casino Zögernitz, se présentera sous un nouveau jour en 2023 à l'occasion de l'ouverture de la House of Strauss

Les personnalités viennoises

Les invités les plus prestigieux étaient bien entendu l'empereur François-Joseph et l'impératrice Sissi, ainsi que d'autres membres de la famille Habsbourg-Lorraine. Le shah Nassereddine avait fait un long voyage depuis la Perse. Il résidait dans le Château de Laxenbourg au sud de Vienne. Cette visite était si spéciale que Johann Strauss (fils) composa une marche perse rythmée en l'honneur du monarque. 

La musique en dehors de l'exposition universelle

L'année 1873 a vu la naissance d'un grand nombre de morceaux importants à Vienne qui n'avaient pas de rapport direct avec l'exposition universelle. Johann Strauss (fils) en particulier composa sa valse la plus célèbre, « Wiener Blut » ainsi que l'opérette « Die Fledermaus », alors que son frère cadet Eduard Strauss écrivit la valse « Die Hochquelle » pour l'ouverture de l'impressionnante fontaine du Schwarzenbergplatz, et Anton Bruckner compléta sa 3e symphonie – pour ne mentionner que quelques exemples.

Recommander l'article

Les champs portant un * sont obligatoires.

Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
À *

Objet: Recommandation de www.wien.info

Évaluer l'article
Évaluer l'article

Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un * sont obligatoires.

Civilité *

Envie d'en voir plus ?