Wiener Schnitzel
© WienTourismus/Paul Bauer

Cuisinez comme un Viennois

La cuisine viennoise est la seule cuisine au monde à porter le nom d'une ville : seuls les Viennois cuisinent ces plats. Enfin presque, puisque nous devons les délices variés de la cuisine viennoise à l'influence des terres de la couronne au XIXe siècle et de nombreux autres pays.

Certains plats typiques de Vienne sont encore plus anciens : les palatschinken existaient par exemple déjà dans la Rome antique. Ces pancakes viennois ne sont pas pour autant rassis. Notre entrée du jour les met à l'honneur ! Une fois finement découpées, ces crêpes feront de succulentes « frittaten ».

Entrée : Frittatensuppe (consommé Célestine)

Très important : rouler les crêpes une par une et découper de fines lamelles au couteau pour des frittaten harmonieuses. Une soupe claire (traditionnellement un bouillon) avec des morceaux de crêpes et voilà : une frittatensuppe, une !

Plat principal : Wiener Schnitzel (escalope viennoise)

Les Viennois aiment les soupes qui tiennent au corps ; on pense ici évidemment à une autre spécialité, le tafelspitz. Mais aujourd'hui, un autre plat de fête est au menu : la fameuse escalope viennoise, appréciée dans le monde entier.

L'empereur François-Joseph et son frère Ferdinand Max en étaient particulièrement friands. L'escalope viennoise a été « inventée » dans la première moitié du XIXe siècle. À l'époque, tout ou presque était pané et les Viennois se sont efforcés de peaufiner cet art depuis.

Ne tassez surtout pas ! Les bulles caractéristiques de la panure à la viennoise ne s'obtiennent qu'en recouvrant délicatement l'escalope de chapelure.

Dessert : Sachertorte

Le dessert représente l'apothéose de tout repas et la Sachertorte est la reine incontestée des desserts viennois. Elle doit son nom au pâtissier Franz Sacher. Certains disent qu'il aurait créé ce gâteau lors de son apprentissage auprès du prince de Metternich, mais c'est arrivé selon toute vraisemblance un peu plus tard, une fois la technique de conchage du chocolat inventée. Servie avec une chantilly fraîche, cette délicatesse viennoise couronne notre menu viennois pour la maison. Bonne cuisine et bon appétit !

Teilen, bewerten und Feedback
Évaluer l'article
Recommander l'article

Les champs portant un* sont obligatoires.
Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
à
Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un* sont obligatoires.

Civilité *