Cow Wallpaper [Pink on Yellow], 1966, Reprint 1994, sérigraphie sur tapisserie
© The Andy Warhol Museum, Pittsburgh IA1994.7/Licensed by Bildrecht Wien, 2020

Andy Warhol au carré

Andy Warhol était plein de contrastes. L'artiste brillant à la mise en scène fouillée côtoyait une personnalité timide que l'on remarquait à peine. Ces deux facettes de son caractère sont justement au cœur de « Andy Warhol exhibits ». L'exposition s'intéresse à son image publique et dévoile des aspects inédits de son œuvre.

Ses premiers motifs et œuvres abstraites du début des années 50 reprennent souvent des dessins et impressions du corps masculin, mais aussi des symboles homoérotiques et drag. Des œuvres issues de sa première exposition « Fifteen Drawings Based on the Writings of Truman Capote » (1952) seront présentées, ainsi que des sculptures en papier marbré jamais vues auparavant (1954). Ces œuvres illustrent l'intérêt précoce de Warhol pour des séries à l'iconographie claire, mais aussi son engagement sur le sujet de la performance des genres.

Warhol envisage ses œuvres dans le contexte de leur présentation. Au-delà de l'art en tant que tel, il s'applique à créer une dramaturgie tout autour. Il a toujours cherché la manière idéale de mettre en scène ses séries. L'exposition se concentre sur son organisation d'expositions des années 60 aux années 80.

Warhol et la réserve

La deuxième exposition « Defrosting the Icebox » est née d'une collaboration entre le Kunsthistorisches Museum Vienne et le Weltmuseum Wien (Musée du Monde – Vienne). Petit saut dans le temps : en 1969, Warhol monte l'exposition itinérante « Raid The Icebox 1 with Andy Warhol » qui comporte des objets et des œuvres du Museum of Art Rhode Island School of Design. Si l'exposition ne montre aucune de ses œuvres, elle fait tout de même preuve d'une stratégie de présentation novatrice, en rupture totale avec les traditions des musées à l'époque : loin de privilégier les beaux-arts (peinture, sculpture, art graphique, photographie ou dessin), Warhol leur a préféré les arts appliqués (qui s'intéressent aux objets du quotidien). Au lieu d'organiser l'exposition selon une chronologie, les supports ou le style, il présente les objets sans aucune logique historique ni hiérarchie.

La réserve est donc devenue l'exposition, revalorisant des objets quasi délaissés. « Defrosting the Icebox » reprend ce principe et, suivant l'exemple de Warhol, présente des pièces extraordinaires provenant des réserves de la Collection d'Antiquités grecques et romaines ainsi que du Weltmuseum Wien (Musée du Monde – Vienne).

Pour ceux qui n'ont pas eu leur dose d'Andy Warhol : « Misfitting together » présente des séries de pop art, du minimalisme et de l'art conceptuel. Un autre temps fort Warhol qui reste au mumok jusqu'en janvier 2021.

ANDY WARHOL EXHIBITS

A glittering alternative

26.09.2020-31.01.2021

DEFROSTING THE ICEBOX

Les pièces oubliées de la Collection d'Antiquités grecques et romaines du Kunsthistorisches Museum Vienne et du Weltmuseum Wien (Musée du Monde – Vienne) s'invitent au mumok

26.09.2020-31.01.2021

Horaires d'ouverture : compte tenu de la situation actuelle, les horaires d'ouverture des différents sites ont peut-être changé. Renseignez-vous auprès des musées avant votre visite.

mumok – Musée d'Art moderne Fondation Ludwig au MuseumsQuartier

Museumsplatz 1 , 1070 Wien
  • Vienna City Card

  • Prix

    • Jeunes de moins de 19 ans   €0,00
  • Horaires d'ouverture

    • Lun, 14:00 - 19:00
    • Mar, 10:00 - 19:00
    • Mer, 10:00 - 19:00
    • Jeu, 10:00 - 21:00
    • Fr, 10:00 - 19:00
    • Sa, 10:00 - 19:00
    • Dim, 10:00 - 19:00
  • Accessibilité

    • Entrée principale
      • sans marches (Portes battantes   120  cm  large )
    • Ascenseur
      • 90 cm large et 140 cm profond
    • Informations supplémentaires
      • WC handicapés accessibles aux personnes handicapées
    • Remarques

      Main and side entrance as well as restaurant/café: accessible via elevator.

ajouter à mon itinéraire

 

 

Teilen, bewerten und Feedback
Évaluer l'article
Recommander l'article

Les champs portant un* sont obligatoires.
Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
à
Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un* sont obligatoires.

Civilité *