Vous vous trouvez ici :

Karl-Marx-Hof
© WienTourismus / Nanja Antonczyk

Un musée dans la buanderie

Le terme « Vienne la rouge » désigne la période de 1919 à 1934, lorsque la ville était gouvernée par les sociaux-démocrates élus à la majorité absolue (ces derniers ont d'ailleurs la mainmise sur la mairie et le conseil municipal depuis 1945). L'un des principales réussites de la « Vienne rouge », et qui garde toute son importance aujourd'hui, est sans nul doute la construction de logements communaux pour lutter contre la terrible crise du logement après la Première Guerre mondiale. Le plus représentatif de ces complexes de logements sociaux viennois est l'imposant Karl-Marx-Hof, dans le 19e arrondissement, qui accueille une nouvelle exposition permanente.

« Vienne la rouge dans la buanderie » est installée dans des pièces qui abritaient autrefois des bains publics et des réserves d'eau. Sur environ 300 m², l'exposition traite de l'histoire, du programme politique et des personnalités de « Vienne la rouge ». Elle aborde les travaux de construction, l'offre éducative et culturelle ainsi que le sens de la fête de cette époque.

Le Karl-Marx-Hof, aux tours et arcs colossaux, a été érigé entre 1927 et 1930 par Karl Ehn, un étudiant d'Otto Wagner. L'édifice, surnommé le « Versailles des ouvriers », s'étend sur plus d'un kilomètre, abrite environ 1300 appartements et, outre des aires de jeux et des espaces verts, met à disposition de nombreuses installations communautaires comme des laveries, des bains publics, des crèches, une bibliothèque, des cabinets médicaux et des commerces.

Exposition permanente sur Vienne la rouge dans la laverie du Karl-Marx-Hof

Waschsalon Nr. 2, Halteraugasse 7, 1190 Wien
ajouter à mon itinéraire
Teilen, bewerten und Feedback
Évaluer l'article
Recommander l'article

Les champs portant un* sont obligatoires.
Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
à
Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un* sont obligatoires.

Civilité *