Trésor (profane et religieux) du Palais impérial

Sur les traces des Habsbourg

Le point de départ de la promenade des Habsbourg est la cathédrale Saint-Étienne en plein cœur du centre historique. Les premiers édifices ont été érigés au 12e siècle. Mais la cathédrale ne reçu sa forme actuelle de style gothique qu'au 14e siècle. C'est ici que se déroula le « Double mariage de Vienne » riche en histoire, qui servit enfin aux Habsbourg la couronne hongroise et de Bohême sur un plateau. Dans l'Apostelchor se trouve le gigantesque monument funéraire de l'empereur Friedrich III. les catacombes de la cathédrale abritent le « Herzogsgruft » (sépulture de quelques Habsbourg du moyen-âge, parmi lesquels le duc Rodolphe IV., « le Fondateur ») et 56 urnes contenant les intestins (viscères) des Habsbourg.

De la cathédrale Saint-Étienne, la Kärntner Straße puis la Marco-d'Aviano-Gasse mènent au Neuen Markt. Les sépultures les plus importantes des Habsbourg se trouvent ici dans la crypte impériale en dessous de la Kapuzinerkirche. Depuis 1633, 149 membres de la dynastie y ont été inhumés.

L'église des Augustins est accessible à partir de la Plankengasse et de la Dorotheergasse. L'empereur François Joseph et Sissi entre autres se sont mariés en 1854 dans cette « église privée ». La maison du Seigneur abrite également la Crypte des Cœurs des Habsbourg. Dans la chapelle Loreto, 54 cœurs de membres de la famille impériale ont été inhumés entre 1654 et 1878.

Le Palais impérial fut des siècles durant le centre décisionnel des Habsbourg. Salle au trésor, musée Sissi, appartements impériaux, collection d’argenterie et école d'Équitation espagnole en témoignent encore de nos jours.

De l'Albertinaplatz et du Burggarten créé en 1818 pour la famille impériale, on accède à l'ancien centre décisionnel des Habsbourg : Le Palais impérial de Vienne. Le Schweizerhof abrite la salle au trésor. C'est ici que se trouvent non seulement la couronne vieille de plus de 1000 ans du Saint-Empire romain de la nation teutonique, mais également la couronne impériale autrichienne, le trésor bourguignon et le trésor de l'Ordre de la toison d'or.

Quelques pas plus loin, sous la coupole St-Michel se trouve le Musée Sisi, les Appartements impériaux et la Collection d’argenterie. Des meubles d'origine, de l'argenterie de table raffinée, ainsi que des objets privés des Habsbourg sont exposés dans les anciens appartements privés de François Joseph et de Sissi. L'entrée de l'École d'Équitation espagnole se situe juste en face. C'est ici que les lipizzans célèbres dans le monde entier enthousiasment le public. L'empereur Charles VI fit construire l'école d'équitation d'hiver au Palais impérial entre 1729 et 1735 par Josef Emanuel Fischer von Erlach.

À deux pas seulement de la Michaelertor débute la rue commerçante la plus noble de Vienne, le Kohlmarkt. C'est ici que prend fin le circuit des Habsbourg. Si possible avec un café et un gâteau chez Demel (Kohlmarkt 14). L'ancien k.u.k. Hofzuckerbäckerei livrait des délices sucrés à la cour impériale. Même Sissi, très svelte, ne pouvait résister à la glace à la violette couleur lilas produite ici ......

Vous trouverez des informations détaillées sur la famille impériale des Habsbourg sur le site web « Le monde des Habsbourg »

Teilen, bewerten und Feedback
Évaluer l'article
Recommander l'article

Les champs portant un* sont obligatoires.
Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
à
Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un* sont obligatoires.

Civilité *
Civilité