Vous vous trouvez ici :

Egon Schiele

Biographie d'Egon Schiele

1890
Né le 12 juin à Tulln/Donau (Basse-Autriche).

1906
Après avoir été refusé par l'école des arts décoratifs de Vienne, début des études à l'académie des Beaux-Arts.

1907
Schiele emménage dans son premier atelier propre à Vienne et entre en contact avec Klimt.

1908
Première participation à une exposition publique (dans la salle impériale du monastère de Klosterneuburg).

1909
Quatre travaux de Schiele sont présentés sur « l'exposition d'art internationale ». Suite à des différences, il quitte l'académie des Beaux-Arts et fonde le « Neukunstgruppe » (le groupe de l'Art nouveau).

1911
Schiele déménage avec Wally Neuzil, son modèle le plus connu, à Krumau (Tchéquie). C'est là que voient le jour ses paysages urbains visionnaires.

1912
D'autres expositions suivent, entre autres à la Sécession.
Et un séjour derrière les barreaux : suite à son déménagement de Krumau à Neulengbach en Basse-Autriche, Schiele est accusé à tort d'avoir détourné une mineure et passe 24 jours en détention provisoire.
Son célèbre « Portrait de Wally Neuzil » ainsi que son «Autoportrait avec des fruits de lampion » voient alors le jour (tous deux exposés au Musée Leopold).

1913
La Fédération des artistes autrichiens, qui a pour président Gustav Klimt, nomme Schiele membre. Plusieurs expositions suivent en mars en Autriche et en Allemagne.

1914
Pour la toute première fois, des poèmes de Schiele sont publiés dans l'hebdomadaire « Die Fackel ». Participation à des expositions à Rome, Bruxelles et Paris.

1917
Schiele fait son service militaire au Musée de l'armée k.u.k., où il organise des expositions de toiles de guerre et s'adonne à sa peinture.

1918
La 49e exposition de la Sécession de Vienne est consacrée à Schiele. Il enregistre également ses premiers succès matériels : quasiment tous les 50 tableaux et dessins présentés lors de l'exposition sont vendus.
Le 31 octobre, il succombe à la grippe espagnole. Il est enterré au cimetière Ober Sankt Veit à Hietzing.

Les points marquants Schiele à Vienne : le Musée Leopold, le Belvédère, Wien Museum, l’Albertina, le Musée de l'Histoire militaire

Teilen, bewerten und Feedback
Évaluer l'article
Recommander l'article

Les champs portant un* sont obligatoires.
Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
à
Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un* sont obligatoires.

Civilité *
Civilité