Tableau d'Andy Warhol avec la main d'une personne endormie
© Altstadt Vienna

Une nuit avec Andy Warhol

Les amateurs d'art du monde entier apprécient Vienne pour la diversité de ses musées et lieux d'art. Pas question pour autant de se limiter aux musées. De plus en plus d'hôtels s'approprient des artistes et les exposent dans leurs chambres ou transforment carrément l'hôtel en un espace d'exposition.

L'Altstadt Vienna, fondé en 1991 par Otto E. Wiesenthal, était précurseur dans le domaine des hôtels d'art. Situé dans le quartier Leopoldstadt, le magdas aide les réfugiés à trouver leurs marques à Vienne tout en offrant un espace aux jeunes artistes viennois et internationaux. Le Sans Souci permet, comme son nom l'indique, d'admirer des œuvres d'art en toute quiétude à deux pas du MuseumsQuartier. Trois hôtels, trois concepts différents.

Vivre d'art et d'eau fraîche à l'Altstadt Vienna

Un hôtel si spécial et unique qu'on le sent dès l'arrivée dans le hall d'entrée : l'art a élu domicile ici. Et d'ailleurs, les clients se sentent à l'Altstadt Vienna comme à la maison. La recette du succès selon le fondateur Otto E. Wiesenthal ? « Associer la créativité à l'art de vivre viennois ». On le ressent d'ailleurs immédiatement puisqu'on côtoie ici le vrai Vienne, en plein milieu du 7e arrondissement.

Les 62 suites et chambres au style unique de l'Altstadt mettent en avant un indéniable amour du détail. Et surtout, l'amour de l'art. Plus de 350 œuvres sont réparties dans tout l'hôtel : dans la salle du petit-déjeuner, dans les chambres, dans les couloirs, à la réception et dans le hall. La collection d'art est aussi variée que l'hôtel : peintures et photos au mobilier design en passant par les sculptures. Des grands noms internationaux (Niki de Saint Phalle ou Andy Warhol) se mêlent à des artistes autrichiens célèbres (Markus Prachensky, Alexander Ruthner ou encore Clemens Ascher). Mais de jeunes artistes comme Elisa Alberti ou Kirsten Borchert font aussi partie de la grande famille de l'Altstadt Vienna. La maison associe une histoire particulière à chaque œuvre et à chaque artiste. Tout cela est à découvrir chaque semaine lors de visites guidées en petit comité (ouvertes aux personnes extérieures). Vous aussi, vous avez déjà eu envie de passer la nuit avec Andy Warhol ? Un séjour à l'Altstadt Vienna est une véritable immersion dans le monde de l'art.

S'imprégner d'art au magdas

Dans le 2nd arrondissement, le magdas a transformé avec brio une ancienne maison de retraite en hôtel branché. Les employés de ce social business parlent 20 langues et ont tous un passé tumultueux. Le magdas aide en effet d'anciens réfugiés à apprendre un métier et à trouver leurs marques à Vienne.

Ce concept unique a vu le jour en 2015, en collaboration avec le cabinet d'architectes viennois Alleswirdgut et l'artiste Daniel Büchel. Upcycling est ici le maître-mot et on se rend tout de suite compte que le magdas accorde une grande importance à la créativité et à la diversité. De jeunes artistes de l'Académie des Beaux-Arts de Vienne ont refait une beauté à la façade de l'hôtel et ont également décoré les chambres de leurs œuvres. Mais pour le magdas, l'art n'est pas figé, c'est quelque chose de vivant qui évolue en permanence. Le magdas Salon accueille quatre expositions de jeunes artistes par an. Une installation internationale du duo de street art israélien Maya Gelfman et Roie Avidan a également pris possession des lieux. Dès le hall d'entrée, l'œuvre « be here now » incite les clients à s'imprégner de la douceur de vivre à la viennoise.

Salon d'art 2.0 au Sans Souci 

Juste à côté du MuseumsQuartier se trouve un hôtel qui héberge les plus grands noms. Et on ne parle pas des clients. Ici, les stars ornent les murs. Notamment celles du pop art comme Roy Lichtenstein, Steve Kaufmann ou James Rizzi. Mais le Sans Souci abrite aussi quelques artistes autrichiens comme Herbert Brandl ou Hildegard Joos.

En 2014, le Sans Souci a remis une ancienne tradition viennoise au goût du jour : le « Kunstsalon » permet à 24 personnes de visiter en exclusivité une exposition d'un musée de Vienne après la fermeture en compagnie du conservateur. On peut ensuite débattre en détail de son ressenti lors du dîner au restaurant de l'hôtel. Le « Kunstsalon » : un lieu de rencontres dans le centre artistique de la ville.

Teilen, bewerten und Feedback
Évaluer l'article
Recommander l'article

Les champs portant un* sont obligatoires.
Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
à
Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un* sont obligatoires.

Civilité *