Hofburg - Palais impérial

Promenade n° 2

Revenons maintenant en direction du Palais impérial et traversons le passage dit Innerer Burghof où nous admirons, de part et d'autre de l'aile appelée Reichskanzleitrakt, les « Quatre Travaux d'Hercule », statues colossales de ce Monsieur Muscle de l'Antiquité. Le jeune frère homosexuel de l'empereur François-Joseph, l'archiduc Louis-Victor (1842–1919), que ses amis nommaient affectueusement « Luziwuzi », a certainement dû y trouver son plaisir : connu à la Cour pour sa mauvaise langue, il se plait à y apparaître en tenue de femme.

Un jour, alors qu’il fréquente comme à l’habitude l'établissement de bains « Centralbade » (l'actuel Kaiserbründl-Sauna), il provoque un scandale retentissant en recevant une gifle d'un officier dont il s'est approché de façon équivoque. Son empereur de frère l'exile alors au château de Klessheim, près de Salzbourg, où Luziwuzi meurt en 1919 en proie à la démence, si l'on en croit la chronique.

Nous poursuivons notre promenade à travers les rues commerçantes les plus chics de Vienne, le Kohlmarkt et le Graben, avant de déboucher sur la Stephansplatz que domine la cathédrale St-Etienne, l'édifice gothique le plus important d'Autriche. En empruntant la Kärntner Strasse (à gauche, à l'entrée de la Weihburggasse, se situe le sauna pour hommes au parfum de scandale évoqué plus haut, le Kaiserbründl), nous aboutissons finalement au Neuer Markt, place où se dresse la Fontaine dite de la Providence, réalisée par le sculpteur baroque Georg Raphael Donner (1693– 1741).

Providentia, au centre, est entourée par la personnification des quatre affluents du Danube en Basse-Autriche. L'Enns est représentée par un nautonier chenu, la March par une femme d'âge mûr, l'Ybbs par une toute jeune nymphe et la Traun, enfin, par un éphèbe d'une beauté saisissante qui se penche au-dessus de l'eau, un trident au poing, pour guetter le poisson. C'est sur le dos splendide de ce garçon bâti comme un dieu que nous refermons cette seconde promenade.

Teilen, bewerten und Feedback
Évaluer l'article
Recommander l'article

Les champs portant un* sont obligatoires.
Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
à
Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un* sont obligatoires.

Civilité *
Civilité