Sass, vue intérieure avec vue sur la piste de dance et les clients

Soirées et clubs

Le Why Not quant à lui propose chaque vendredi et chaque samedi un programme dans la plus pure tradition disco. De dimensions restreintes mais situé au cœur de la ville, le Why Not existe depuis des décennies et continue de faire la joie des jeunes et des moins jeunes. Sur la piste de danse, l’ambiance peut être chaude, très chaude même. www.why-not.at

Au Club Hades près de la Künstlerhaus sur la Karlsplatz, le Gay Clubbing « ζωή » - « La vie » en grec, occupe la scène tous les vendredis. www.iamhades.at

G.Spot. La fête organisée tous les mois s'adresse aux lesbiennes, mais également aux homosexuels et propose des thèmes musicaux changeants comme Electronic, House, Tribal, Techno et autre, une alternative bienvenue au quotidien disco de la communauté gay et lesbienne www.gspot.at

« L'Occident à la rencontre du Levant, en présence de la Pologne », c'est ainsi que Sabrina Andersrum présente son Balkan-Clubbing, BallCanCan, organisé une fois par mois. Un public des plus hétérogènes danse au son de la Balkan-Pop et du Turbo-Folk. www.ballcancan.com

Avec le Pitbull, Vienne possède maintenant son premier Bear & Butch Clubbing. Depuis l'Opening 2009, l'équipe du Pitbull garantit de la testostérone pure avec des rythmes d'enfer. www.pitbull-clubbing.at

queer:beat. Ici les homosexuels, lesbiennes et leurs amis peuvent se déhancher sur de l'indierock, de la musique électronique et les tubes du moment. Plusieurs Djs s'occupent de la musique pour un public jeune aimant danser. www.queerbeat.at

The Circus est un gigantesque spectacle gay organisé régulièrement (deux à quatre fois par an) à l'Arena Wien. Les meilleurs DJs internationaux et des spectacles spectaculaires attirent les effrénés de danse.
www.thecircus.at

Malheureusement, le Kibbutz Klub au Club U sur la Karlsplatz n’a lieu que de manière irrégulière : organisé par les « QueerHebrews », les portes sont ouvertes à tous, lesbienne, homosexuel, transsexuel, hétéro, hipster, juif, non juif, local ou immigré. On y danse sur de la musique israélienne et Eurotrash. www.facebook.com/KibbutzKlub

Heaven Vienna. Miss Candy, la plus célèbre Drag Queen d’Autriche à qui l’on doit de nombreuses soirées cultes, vous accueille avec son équipe et propose à un public d’habitués des soirées effrénées sur fond de house, disco et garagebeats. www.heaven.at

Au Up! Club de la musique house et des gens chics accueillent les clients. www.upclub.at

Quatre à cinq fois par an, Jacques Patriaque, également chargé du Vienna Boylesque Festival, organise sa Party Imperial Madness dans la salle des colonnes : une combinaison parfaite de boylesque, burlesque, de musique électronique et la plupart du temps avec une Drag-Superstar du tube américain « RuPaul's Drag Race » en guise d'hôtesse. www.imperialmadness.com

Vous trouverez une liste détaillée des soirées et clubs dans le Gay & Lesbian Guide

Teilen, bewerten und Feedback
Évaluer l'article
Recommander l'article

Les champs portant un* sont obligatoires.
Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
à
Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un* sont obligatoires.

Civilité *
Civilité