Installation lumineuse sous la forme d'une étoile de David déformée
© Jüdisches Museum Wien

Des signaux lumineux contre l’oubli

Ce sont le Musée juif de Vienne et la fameuse artiste internationale Brigitte Kowanz qui ont lancé le projet « OT » dans le cadre de l’année commémorative 2018. À partir de 8. novembre 2018, des installations lumineuses seront mises en place sur vingt-cinq sites viennois où se tenaient autrefois une synagogue ou un lieu de culte. Les « stèles en étoile » de Lukas Maria Kaufmann se composent d’un mât surmonté d’un corps lumineux. Lorsque l’on s’en approche, les lignes sinueuses qui forment le corps lumineux se combinent pour donner naissance à une étoile de David. On trouvera sur place des informations relatives à chacune des synagogues. Grâce à un code QR, il est également possible de télécharger une reconstruction virtuelle du lieu de culte juif tel qu’il se présentait à l’époque.

C’est ainsi qu’à travers 16 arrondissements de Vienne, les anciennes synagogues reprennent leur place dans la conscience de la ville et de ses habitants. En hébreu, OT signifie « symbole », « signe ». Mais au début du judaïsme, ce mot exprimait aussi la qualité spirituelle du lien établi entre Dieu et les hommes. Ce projet commémoratif se conçoit donc non seulement comme un appel à se souvenir, mais aussi comme un appel à agir contre toute forme de discrimination.

Les pogroms de novembre 1938 ont été le prélude meurtrier à la persécution et à l’extermination systématiques du peuple juif. Les 9 et 10 novembre 1938, une multitude de magasins viennois furent pillés et saccagés, et vingt-sept Juifs, hommes et femmes, assassinés. Beaucoup furent gravement blessés et plus de 6 500 d’entre eux arrêtés. A la seule exception du « Temple de la ville », la principale synagogue de Vienne, la totalité des synagogues et lieux de prières de la ville furent intégralement détruite. Quatre-vingts ans plus tard, ce projet propose d’honorer la mémoire des victimes des pogroms de novembre 1938 et de nous faire prendre conscience de ce que Vienne a pu être avant la prise de pouvoir par les nazis. Vienne accueillait en effet en 1938 la troisième communauté juive d’Europe, celle-ci constituant un des éléments essentiels de la ville.

Installation lumineuse à l'Altes AKH sous la forme d'une étoile de David déformée

Le projet « OT »

© Lukas Kaufmann
Installation lumineuse à l'Altes AKH sous la forme d'une étoile de David déformée

Le projet « OT »

© Lukas Kaufmann
Teilen, bewerten und Feedback
Évaluer l'article
Recommander l'article

Les champs portant un* sont obligatoires.
Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
à
Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un* sont obligatoires.

Civilité *