En tramway
© WienTourismus/Peter Rigaud

Mention très bien

1. FEU VERT POUR VIENNE

Cinq lignes de métro, 28 lignes de tramway et 129 lignes d’autobus pour un total de 1 150 kilomètres – à Vienne, les transports en commun sont un moyen écologique et sûr de se rendre même dans les endroits les plus excentrés. Et ce pour un tarif très modique. Le forfait à l’année revient à 1 € par jour. Les transports publics ou « Wiener Linien » assurent une desserte 24 heures sur 24 : après le service de jour, les bus de nuit prennent le relais pour ramener les usagers chez eux. Les nuits du vendredi et du samedi, et celles précédant un jour férié, les cinq lignes de métro de Vienne raccompagnent les fêtards jusque dans leur lit – ou presque !

2. DU HAUT DE LA MONTAGNE 

À Vienne, la meilleure boisson (hormis le vin de Vienne) sort directe­ment du robinet : une eau de source de montagne bien fraîche. Deux conduites provenant des Alpes de Basse-Autriche et de Styrie approvisionnent la capitale en eau avec 400 000 mètres cubes par jour (ce qui correspond à 2,5 millions de baignoires pleines). On peut la déguster à tout moment grâce au millier de fontaines à boire réparties dans toute l’agglomération. Vienne est même la première ville au monde à avoir placé son eau sous la protection de la Constitution.

3. ENCORE PLUS VERT, ENCORE PLUS VIENNE

Qu’elle est verte, notre Vienne… Avec ses 990 parcs et espaces verts, ses 300 000 arbres, ses innombrables prés, champs et forêts, c’est une des métropoles les plus vertes de la planète. 53 % de l’agglomération est recouverte par la verdure. Les nombreux parcs qui bordent la Ringstrasse ou le Prater permettent de se mettre au vert, rapidement, en plein centre-ville. Grâce à la Lobau, l’une des dernières forêts alluviales originales d’Europe, Vienne abrite une partie du parc national Donau-Auen. Et avec la portion de Forêt viennoise qui lui revient, Vienne possède sa propre réserve de bio­sphère, habitat de nombreuses espèces menacées.

4. WE LIKE TO MOVE IT

L’offre sportive est, elle aussi, très riche. Véritable eldorado pour les randonneurs et les vététistes, la Forêt viennoise est sillonnée par plusieurs des onze sentiers de randonnée communaux, très bien balisés. Pour prendre de la hauteur, rien de mieux que le parc accrobranche du Kahlenberg. Non loin de là, le parcours de tir 3D est un nouveau haut-lieu sportif qui ne rate pas sa cible ! Les piscines en plein air de Vienne, mais aussi le Danube et ses bras latéraux garantissent un plaisir de la baignade sans mélange. Et ceux qui ont la bougeotte pourront aller sur la Prater Hauptallee ou sur l’Île du Danube faire du jogging ou du patin en ligne. Ou s’essayer au stand-up paddle sur le Vieux Danube

5. CAPITALE DU CONCOMBRE

Pour une grande métropole, Vienne peut s’enorgueillir d’avoir une agriculture florissante, car un bon tiers des espaces verts et
15 % de la superficie de l’agglomération sont cultivés à des fins agricoles. 645 domaines horticoles et viticoles, entreprises maraîchères et légumières de plein champ ou producteurs fruitiers approvisionnent abondament la capitale en primeurs, fruits, céréales et vin. De toute l’Autriche, c’est à Vienne qu’est cultivé le plus grand nombre de concombres, un chiffre considérable de 28 700 tonnes par an qui nous vaut le surnom de « capitale du concombre » !

6. CUISINE ÉTOILÉE À LA VIENNOISE 

Vienne n’est sans doute pas l’endroit idéal pour faire un régime… Car Vienne est la seule ville au monde à avoir donné son nom à une tendance culinaire à part entière, la cuisine viennoise. Ici, même la gastronomie étoilée est abordable : le Steirereck de Heinz Reitbauer au Stadtpark, l’Amador, restaurant du chef Juan Amador, ou celui de Konstantin Filippou ne sont que quelques-uns des lieux où régaler superbement ses papilles. Mais ceux qui préfèrent les plats du terroir trouveront une multitude de restaurants, brasseries, bistrots et autres tables aux cartes variées, heureux d’accueillir les convives affamés.

7. LES BONSHOMMES ORANGES DE VIENNE 

Une bonne qualité de vie est indissociable de la propreté de la ville. Les services municipaux chargés de la gestion des déchets, du nettoyage de la voirie et de l’entretien de la flotte, le MA 48, jouissent à Vienne d’un statut culte. Il n’y a pas plus cool que ces techniciens qui veillent à ce que les déchets de Vienne aillent bien là où ils doivent aller : en dehors de la ville. Tout d’orange vêtus, les éboueurs exécutent 120 000 trajets en camion par an et parcourent neuf millions de kilo­mètres – soit tous les quinze jours la distance Terre-Lune.

8. VIENNE N’A PAS FINI D’APPRENDRE

En gros, 200 000 personnes font leurs études dans les dix universités publiques, cinq hautes écoles spécialisées et cinq universités privées de Vienne. Ce qui fait de la capitale autrichienne la plus grande ville universitaire de l’espace germanophone. Et Vienne n’a pas à rougir de la qualité de ses facultés : la mdw – Université de musique et des arts du spectacle de Vienne est le meilleur établissement d’enseignement musical supérieur au monde. La ville universitaire qu’est Vienne ne cesse de s’agrandir : à l’automne 2019, la fameuse Central European University (CEU) est venue s’installer ici. Michael Ignatieff, président et recteur de la CEU, ne tarit pas d’éloges sur Vienne, dont il affirme : « Vienne est un hub international pour les universités, les entreprises et les organisations internationales. La création d’un campus à Vienne ouvrira au personnel enseignant et aux étudiants de la CEU de merveilleuses nouvelles opportunités. »

9. LE MONDE À VIENNE

Vienne est un emplacement de choix pour les organisations internationales (dont l’ONU) et les grands groupes du monde entier, notamment du fait de sa situation centrale au cœur de l’Europe, de sa bonne accessibilité et de sa qualité de vie quasi indépassable. Cette internationalité fait aussi de Vienne une destination prisée pour les congrès, colloques et autres événements d’entreprise : plus de 4 500 d’entre eux ont lieu chaque année à Vienne. Dans le classement de l’ICCA (International Congress and Convention Association), Vienne s’est classée deuxième derrière Paris en 2018. Dans le rapport statistique de l’UAI (Union des Associations Internationales), Vienne se hisse au quatrième rang mondial. En plus de ses trois excellents centres de congrès (l’Austria Center Vienna, la Hofburg Vienna et la Messe Wien Exhibition & Congress Center), Vienne compte également de nombreux lieux événementiels, historiques et modernes.

10. ARTS À VOLONTÉ

100 musées et quelque 250 galeries d’art contemporain, plus de 15 000 spec­tacles musicaux par an, 80 festivals, 10 000 places de concert, trois opéras, 120 scènes environ (musique et théâtre), 28 châ­teaux, 163 palais : en matière d’art et de culture, impossible de faire mieux ! À ne manquer sous aucun prétexte lors d’un voyage à Vienne : les plus importantes collections au monde  des oeuvres de Gustav Klimt, Egon Schiele et Bruegel.

De nombreux classements internationaux confirment la position de leader de Vienne comme la métropole où il fait le meilleur vivre.

  • 2017: 3e place des villes du monde offrant la meilleure qualité de vie selon le magazine Monocle
  • 2018: « Meilleure destination internationale en 2017 » au classement du plus grand portail LGBT de voyages GayTravel.com
  • 2019: 1re place au classement des villes les plus agréables établi par le cabinet de recherches et d’analyses Economist Intelligence Unit (EIU)
  • 2019: 1re place au « Smart City Strategy Index » du cabinet de conseil international Roland Berger

Texte : Angelika Lechner

Teilen, bewerten und Feedback
Évaluer l'article
Recommander l'article

Les champs portant un* sont obligatoires.
Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
à
Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un* sont obligatoires.

Civilité *