Vous vous trouvez ici :

« Calle Libre » & le street art à Vienne

Impossible de dissocier le street art de Vienne. Depuis quelques années, ces œuvres pleines de fantaisie aux couleurs souvent vives ne se limitent plus au Canal du Danube, on les retrouve sous des tas de formes différentes sur les murs, les entrées d'immeubles et les façades dans tout Vienne. La ville de Vienne encourage cette tendance par le biais du projet « Wienerwand » en mettant légalement des murs à disposition des graffeurs (et à ceux qui veulent le devenir) pour laisser libre cours à leur créativité.

Le « Hall of Fame » du milieu du graffiti viennois se trouve le long du Canal du Danube. Pas un centimètre carré des murs, du terrain et des ponts n'échappe à une bonne dose de peinture. Le coup d'œil vaut le détour : de nouvelles œuvres y voient quotidiennement le jour aux abords de restaurants et bars branchés.

Le street art a aussi élu domicile dans d'autres recoins de Vienne comme au Spittelauer Lände, sur l'Yppenplatz, sur le Schwendermarkt et dans les 6e et 7e arrondissements. On y admire d'impressionnantes et souvent gigantesques fresques murales sur des bâtiments publics et des immeubles privés. La clôture du chantier du Wien Museum sur la Karlsplatz sera de nouveau décorée par des artistes de street art cet été. Le thème de l'année s'intitule « Urban Cultures » avec des œuvres de David Leitner, Perk_up et Feminist Killjoy.

Jakob Kattner, fondateur et tête créatrice derrière « Calle Libre », le festival de street art et d'esthétique urbaine, est ravi de l'accueil enthousiaste réservé par les Viennois aux nombreuses œuvres créées depuis 2014 dans le cadre du festival. Des artistes de renommée nationale et internationale ont décoré plus de 70 façades d'immeubles dans 13 arrondissements.

« Vienne est la Mecque de l'art : elle attire des artistes de street art des quatre coins du monde. Nous voulons façonner l'esthétique de la ville... Avec Calle Libre, Vienne a pris des couleurs ! » (Jakob Kattner)

Cet été, J. Kattner lance le Festival Neuland. Contrairement aux années précédentes où des murs disséminés dans toute la ville avaient été mis à disposition d'une vingtaine d'artistes street art, ces derniers s'exprimeront cette fois sur la « toile » géante d'un entrepôt de 400 m de long dans la gare désaffectée Nordwestbahnhof.

On peut d'ores et déjà vous dévoiler un temps fort du festival, « REGENERATION » : l'artiste portugais Bordalo II créera l'une de ses célèbres « Big Trash Animals », ces fantastiques sculptures animales à base de détritus visant à sensibiliser au développement durable et à l'écologie.

Du 1er au 7 août, tout un chacun pourra assister à la naissance des œuvres d'art et s'imprégner de l'atmosphère unique régnant sur le site du festival. Des concerts live sont prévus du jeudi au samedi (14h-22h) sur la scène du festival. Enfin, une variété de food trucks satisferont vos envies culinaires et des ateliers pour graffeurs en herbe seront organisés.

Calle Libre

1er au 7 août 2022, Nordwestbahnhof

Informations supplémentaires


Recommander l'article

Les champs portant un * sont obligatoires.

Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
À *

Objet: Recommandation de www.wien.info

Évaluer l'article
Évaluer l'article

Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un * sont obligatoires.

Civilité *

Envie d'en voir plus ?