Vous vous trouvez ici :

Visions révélatrices

Londres, automne 1938. Stefan Zweig et Edward James présentent le psychanalyste Sigmund Freud (1856-1939), ayant tout juste fui Vienne, au peintre espagnol Salvador Dalí (1904-1989) lors de ce qui restera la première et dernière rencontre des deux légendes. Une rencontre qui laissera une marque indélébile dans l'histoire de l'art. Dalí, pionnier du surréalisme et fervent admirateur de Freud, a commencé à étudier les écrits de ce dernier dès le début des années 1920. Influencé par ses théories et idées, Dalí s'est de plus en plus impliqué dans la poésie du surréalisme et a fini par inventer son propre langage visuel, unique et nouveau, qui lui a valu, ainsi qu'à son œuvre, une renommée mondiale. Dalí a toujours été inspiré par ses rencontres : en dehors de Freud, le poète Federico García Lorca, le réalisateur Luis Buñuel ainsi que l'histologiste et lauréat du prix Nobel Ramón y Cajal comptaient parmi ses muses. Par ailleurs, l'artiste s'est livré à une psychanalyse intense de sa jeunesse et a incorporé ses découvertes à son art.

Prendre conscience du subconscient

Dans l'exposition « Dalí Freud, une obsession », le surréalisme rencontre la psychanalyse, deux courants du XXe siècle à l'importance capitale. Leur point commun ? L'inconscient et le rêve y jouent un rôle clé. Le Belvédère inférieur présente une centaine d'œuvres du maître du surréalisme, dont des peintures, sculptures, lettres, journaux, photos, films et livres, qui corroborent l'influence de Freud sur l'œuvre de Dalí. Des résultats de recherche y sont également présentés, visant à montrer comment l'art surréaliste a repris et illustré le lien entre la psyché et la physiologie des tissus nerveux.

Coup d'envoi tonitruant de l'année artistique 2022

L'exposition était prévue pour l'automne 2020 avant que la pandémie ne bouleverse quelque peu le programme. Cette première exposition après les travaux du Belvédère inférieur marque le coup d'envoi d'une année remplie de temps forts artistiques. L'ancienne résidence d'été du Prince Eugène sur le Rennweg, imposante dépendance du complexe baroque du palais du Belvédère, rouvre ses somptueuses portes au public après une rénovation de fond en comble. Érigée en 1716, cette bâtisse aux superbes salles d'apparat répond maintenant aux plus strictes normes internationales imposées aux musées. Une offre gastronomique, la rénovation et l'amélioration de l'accès PMR et de la technologie garantissent une expérience de premier plan. 

Dalí Freud, une obsession

01.02-29.05.2022

Belvédère inférieur, Orangerie

Rennweg 6
1030 Vienna
  • Horaires d'ouverture

    • Closed until further notice due to construction work.

  • Accessibilité

    • Entrée principale
      • (90 cm large)
        Rennweg 6
      • Rampe 600 cm long , 200 cm haut
    • Informations supplémentaires
      • Chiens guides d'aveugle autorisés
      • WC handicapés accessibles aux personnes handicapées
    • Offres spéciales pour personnes handicapées

      Guided tours for groups in Austrian sign language and for the visually impaired (tactile tours).
 Reduced admission for persons with special needs and their escorts.

    • Remarques

      Lower Belvedere Shop & Orangerie: no steps

      Orangery entrance: wheelchair access via link corridor from Lower Belvedere to the Orangery, 2 single, paned doors (each 131 cm wide). Wheelchair-accessible restroom in the Orangery.

Recommander l'article

Les champs portant un * sont obligatoires.

Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
À *

Objet: Recommandation de www.wien.info

Évaluer l'article
Évaluer l'article

Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un * sont obligatoires.

Civilité *

Envie d'en voir plus ?