Vous vous trouvez ici :

Bêtes de travail

Les tondeuses de la nature

Plusieurs endroits de la ville misent depuis quelques années sur une solution durable et naturelle pour la tonte du gazon : des chèvres et des moutons sont à pied d'œuvre tout l'été pour tondre les pelouses. Sur le Bisamberg, une quarantaine de chèvres sont en charge de la tonte du gazon. Ces animaux conviennent tout particulièrement à l'entretien des pelouses sèches car leur alimentation se compose principalement de feuilles et de brindilles. Ils protègent cet environnement particulier très escarpé de l'embroussaillement, tout en restaurant et en sauvegardant la biodiversité. Les moutons tondeurs de l'Île du Danube aident aussi tous les étés à entretenir les pelouses de façon naturelle. Waldschaf, Steinschaf, racka, roux de Cobourg, shropshire et berrichon du Cher… De la mi-mai à novembre, environ 70 moutons s'affaireront à tondre la pelouse dans le nord de l'Île du Danube. Ce troupeau d'ovins rassemble plusieurs races anciennes et rares. Ces employés saisonniers passeront leurs trois prochains étés sur l'Île du Danube. Ils emménagent dans leurs quartiers d'hiver à l'automne.

À rendre chèvre

Voilà une expression que les chèvres de la décharge Rautenweg ne connaissent pas. À Donaustadt, l’arrondissement de Vienne le plus vaste, le point culminant est une immense montagne de déchets. Cette colline urbaine d’un genre particulier est située dans le Rautenweg. Ce qui pour les Orcs de La Terre du Milieu correspond au Mordor est pour un troupeau de chèvres du Pinzgau cette décharge. Elles en sont les gardiennes et les habitantes. Depuis 1993, les vaillantes biquettes y trottinent en chevrotant. La préservation de cette espèce salzbourgeoise menacée était un enjeu majeur. Aujourd’hui, ces chèvres de montagne agiles font office de tondeuses naturelles, empêchant ainsi la végétation d’envahir le terrain. Plus d’une centaine de cabris ont déjà vu le jour dans le centre d’enfouissement du Rautenweg, qui apporte donc une contribution majeure à la conservation des espèces. « Les bêtes nous connaissent bien et arrivent en courant quand elles nous voient. Certains chevreaux ont été élevés au biberon et semblent encore s’en souvenir. Une des chèvres a même été surnommée “Câline” », s’extasie Herbert Diesenreiter, un ouvrier de la décharge, au vu de ses collaborateurs à quatre pattes.

On peut rendre visite en personne à ces chèvres entre mai et octobre, et participer à une visite guidée des lieux :

Informations et inscription

Video: Pinzgau goats working security at a municipal dump

Décharge Rautenweg

Rautenweg 83
1220 Vienna
  • Horaires d'ouverture

    • Mai jusqu'à Octobre
      fair-weather only
  • Visites guidées

      • every second Friday of the month 2 pm
      • every first Saturday of the month 10 am

      The Rautenweg dump can only be visited on a guided tour by prior appointment.
      Sturdy shoes necessary!

Recommander l'article

Les champs portant un * sont obligatoires.

Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
À *

Objet: Recommandation de www.wien.info

Évaluer l'article
Évaluer l'article

Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un * sont obligatoires.

Civilité *

Envie d'en voir plus ?