Vigne

Vous vous trouvez ici :

Agriculture citadine à Vienne

Le saviez-vous ?

  • Vienne est la capitale du concombre ! Sur trois concombres autrichiens, deux poussent dans la capitale.
     
  • L'agriculture viennoise n'est pas négligeable. 14 % de sa superficie totale sont dédiés à la culture de fruits et légumes. Environ un tiers de cette surface se cultive même en bio.
     
  • Vienne affiche un taux élevé d'autosuffisance légumière. Les exploitations locales couvrent environ un tiers des besoins en légumes des Viennois. Difficile de faire mieux comme circuit court !
© Landwirtschaftskammer Wien/Theresa Wey

Le saviez-vous ?

  • Vienne cultive aussi des figues ! Les figues viennoises sont très prisées dans la restauration. Leur proximité immédiate permettant une récolte à pleine maturité, elles sont absolument délicieuses. On les trouve à la ferme bio de Simmering, non loin du château Neugebäude.
     
  • Les « géants d'Aspern » (Riesen von Aspern) désignent une variété de radis originaire de Vienne. Cette ancienne variété à grosses racines est particulièrement juteuse et très douce au goût. Elle doit son nom au quartier viennois du même nom, même si on la cultive aujourd'hui principalement à Simmering. La culture de radis s'étend sur 15 hectares à Vienne, 80 % de cette superficie étant réservés aux Riesen von Aspern.
Radis
© Pressefoto Votava/PID

Le saviez-vous ?

  • Vienne jouit aussi d'une viticulture notable. Environ 140 vignerons exploitent près de 700 hectares. En matière de vin, Vienne voit plus blanc que rouge. 80 % du vignoble est en effet consacré au vin blanc.
     
  • Vienne a même sa propre appellation : le Gemischter Satz. Cette ancienne spécialité viennoise était presque tombée dans l'oubli avant de retrouver toute sa popularité il y a quelques années grâce à l'engagement de certains vignerons et occupe à présent un quart de la surface viticole.
Un tracteur dans les vignes viennoises
© WienTourismus/Julius Hirtzberger

Le saviez-vous ?

  • La ville de Vienne possède une exploitation bio et un domaine viticole. Les surfaces cultivées par le centre bio Lobau sont dispersées dans tout Vienne. On y trouve surtout des légumes, des pommes et des céréales. Et au sommet du Cobenzl, l'une des montagnes viennoises, la municipalité exploite le domaine viticole Cobenzl. Ces deux entreprises modèles suscitent beaucoup d'intérêt de la part des autres villes.
  • La ville de Vienne est même le plus grand exploitant bio d'Autriche. En tout, la ville exploite environ 2000 hectares de terres et de vignes. Les produits issus de l'agriculture municipale ont même leur propre marque bio : Wiener Gusto.
Éleveur d'escargots Andreas Gugumuck
© Karin Nussbaumer

Le saviez-vous ?

  • Vienne élève aussi des escargots. L'élevage d'escargots d'Andreas Gugumuck est l'une des exploitations agricoles les plus étonnantes de la ville, et de loin. C'est une tradition de longue date à Vienne : jusqu'au début du XXe siècle, Vienne était le fief des amateurs d'escargots avec un marché à escargots derrière la Peterskirche. Andreas Gugumuck en a relancé l'élevage et l'escargot viennois est de retour au menu des restaurants de Vienne.
     
  • Vienne renferme même un élevage innovant de poissons. L'entreprise blün mise sur une économie circulaire moderne en aquaponie. L'eau des bassins sert d'engrais pour la culture de légumes. On y élève évidemment le poisson-chat viennois aux côtés d'autres variétés locales comme les crevettes des Alpes tyroliennes.

Recommander l'article

Les champs portant un * sont obligatoires.

Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
À *

Objet: Recommandation de www.wien.info

Évaluer l'article
Évaluer l'article

Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un * sont obligatoires.

Civilité *

Envie d'en voir plus ?