Hôtel Imperial, intérieur, escalier

Vous vous trouvez ici :

Hôtels à la mode de 1873 : dignes de véritables palais

« Je n'ai jamais eu de chambre aussi jolie dans un autre hôtel. » Qui est l'auteur de cette citation ? Charlie Chaplin. De quel hôtel parle-t-il ? De l'hôtel Imperial, situé directement sur le boulevard du Ring et probablement l'hôtel le plus légendaire de la ville. L'Imperial est mythique : des centaines de chefs de gouvernement et de superstars venus du monde entier ont passé ses portes. Lorsque le prodige de la musique Richard Wagner a fait séjour à l'Imperial, il a occupé sept chambres avec toute sa famille. L'Imperial enthousiasme aussi les Viennois depuis toujours. Sigmund Freud y a même fêté son 80e anniversaire. Tout le monde y est venu : le roi de la pop, Michael Jackson, adorait l'ambiance de l'hôtel, tout comme la reine Elizabeth II. Le metteur en scène américain renommé Wes Anderson, grand fan de Vienne, s'en est inspiré pour son classique récompensé par quatre Oscars « Grand Budapest Hotel ». En effet, c'est ici qu'Anderson rencontre M. Moser, le concierge de longue date de l'Imperial. Anderson apprécie tellement ce personnage typiquement viennois qu'il s'en inspire pour le concierge de son film, Monsieur Gustave. Et la suite, nous l'avons vue au cinéma. Mais la fabuleuse histoire de l'hôtel Imperial remonte au 28 avril 1873, juste à temps pour l'ouverture de l'exposition universelle viennoise le 1er mai.

Épicentre de la diplomatie

En prévision de ce grand événement qui allait influencer le tourisme urbain moderne de Vienne, il est nécessaire de créer de nombreux nouveaux hôtels afin de pouvoir loger la foule de visiteurs attendue. Les bâtiments existants sont adaptés : c'est ainsi que le palais de résidence du duc Philippe de Wurtemberg, construit en 1865, est transformé en hôtel en 1873. L'hôtel Imperial est l'un des premiers hôtels créés dans un palais. Il exsude une atmosphère incroyable : les marches d'autres hôtels se montent, celles de l'hôtel Imperial se gravissent. Largesse, élégance et une bonne part de mondanité ont valu à l'Imperial sa réputation internationale en tant que lieu d'hébergement unique. Ceux qui souhaitent ressentir l'aura de l'exposition universelle aujourd'hui sont au bon endroit. Un extrait de la liste de clients de l'année 1873 en dit long : le roi Christian IX du Danemark s'est rendu à l'Imperial, tout comme la reine Olga de Grèce, le chancelier d'État allemand Bismarck, le militaire et homme d'État français Patrice de Mac-Mahon et l'empereur brésilien Dom Pedro. L'Imperial est l'épicentre diplomatique de l'exposition universelle. Un établissement qui, depuis 150 ans, démontre le statut particulier qu'il s'est forgé. Une bonne occasion de découvrir l'hôtel sans y passer la nuit est de se rendre au Café Imperial, où il faut avant tout essayer la légendaire Imperial-Torte.

En visite chez Theophil Hansen

Mais l'Imperial n'est pas le seul hôtel sur le boulevard du Ring de Vienne qui redonne vie à l'exposition universelle. Le Palais Hansen Kempinski est l'un des plus grands hôtels de l'exposition universelle – dessiné par Theophil Hansen, l'un des plus grands architectes de la Ringstrasse, à qui l'on doit également le Parlement et la Bourse. L'histoire de cet établissement est tumultueuse. Conçu pour être la plus grande maison d'habitation privée sur le Ring, le bâtiment sert d'abord d'immeuble résidentiel. Il devient un hôtel à l'occasion de l'exposition universelle, puis est retransformé en maison d'habitation suite à l'événement, avant de devenir un bâtiment administratif. Il fête en 2013 le retour à son statut d'hôtel, et est aujourd'hui l'un des meilleurs établissements de Vienne. Le palais Hansen Kempinski propose des services d'hôtellerie cinq étoiles combinés à un charme viennois exquis et une grande opulence architecturale.

Une montée des marches comme en 1873

On reconnaît encore clairement l'empreinte de Theophil Hansen, qui s'est inspiré de la Grèce antique. Les éléments originaux de l'époque de l'exposition universelle, tels que les cages d'escalier, sont également toujours présents dans le Palais Hansen Kempinski. Le reste est synonyme de pur luxe. La suite présidentielle par exemple est la plus grande de Vienne. Et le Kempinski lui aussi montre que Vienne est l'une des destinations européennes les plus importantes dans le domaine des réunions. Les nombreuses salles de conférence forment un cadre impressionnant pour les réunions en tous genres. Et même si le Palais Hansen Kempinski sert en premier lieu de rappel des grands événements historiques de Vienne, il est totalement contemporain d'un point de vue technique. Pour que les clients se sentent bien au chaud ou au frais selon la saison, l'établissement suit une approche très efficace en matière d'énergie grâce au chauffage urbain et au réseau de froid viennois.

Hotel Imperial, A Luxury Collection Hotel, Vienna

Kärntner Ring 16
1015 Wien

Rosewood Vienna : savourer le luxe

Situé à l'une des meilleures adresses dans le centre-ville viennois, le tout nouvel établissement Rosewood Vienna propose des services particulièrement luxueux à Vienne. Cette chaîne d'hôtels internationale est un symbole d'élégance intemporelle, d'atmosphère mondaine et de service impeccable. Tout cela se combine à des éléments typiquement viennois dans le Rosewood Vienna, le premier établissement du Rosewood Hotel Group dans l'espace germanophone. Les lustres de la suite présidentielle ont été fabriqués par la cristallerie traditionnelle J. & L. Lobmeyr, qui fêtera ses 200 ans en 2023 et a pris part à l'exposition universelle en 1873. Même en ce qui concerne l'habillage textile, l'ouverture au monde de Vienne entre dans son histoire : les tissus Art nouveau utilisés pour les meubles et les rideaux proviennent de l'entreprise traditionnelle Backhausen. L'hôtel dispose de 71 chambres et 28 suites, d'un excellent service de restauration avec une terrasse sur le toit et de salles de conférence pour les réunions en tous genres. Les clients du Rosewood passent la nuit sur un sol historique : c'est en effet là que Wolfgang Amadeus Mozart composa une partie de son opéra « L'Enlèvement au sérail ».

Hôtel Rosewood Vienna, intérieur, salle de bain avec baignoire
© Rosewood Vienna

Hôtel Indigo Vienna : découvrir le côté branché de Vienne

Un bijou caché destiné aux amateurs de découvertes urbaines : l'enseigne hôtelière Indigo se spécialise à travers le monde dans les hôtels-boutiques dans les quartiers artistiques et culturels. À Vienne, l'Indigo Hotel Group a choisi un quartier branché à proximité du Naschmarkt de Vienne. Dans le 5e arrondissement de Vienne, à Margareten, attendent des boutiques insolites, des restaurants et des bars dans l'air du temps ainsi qu'une atmosphère citadine unique avec de petites places charmantes et des ruelles originales comme la Zeinlhofergasse. Le nouvel hôtel et sa façade géométrique frappante (architectes BMW) puisent dans toutes les ressources de l'hôtellerie contemporaine : une cour intérieure de type atrium s'élève au centre du bâtiment et propose beaucoup de verdure luxuriante pour une atmosphère intime. Une véritable oasis au centre de la ville pour combler les amateurs de nature. Mais les fans du beau design y trouveront également leur bonheur : les 158 chambres réparties sur neuf étages sont stylées et modernes. Le lieu parfait pour découvrir Vienne en dehors du centre-ville.

Hôtel Indigo Vienna – Naschmarkt, intérieur, réception
© Hotel Indigo Vienna – Naschmarkt/tristar Austria GmbH

The Leo Grand : visite chez un étrange empereur

Un établissement fantastique au concept encore plus fantasque : The Leo Grand célèbre non loin de la cathédrale Saint-Étienne l'époque baroque de manière très contemporaine et luxueuse. Cet hôtel design exceptionnel a été conçu autour de l'excentrique empereur Léopold Ier (1640-1705), un amateur des arts qui a également composé quelque 230 morceaux de musique. La composition de l'intérieur de The Leo Grand est tout aussi parfaite, et ne pourrait pas être plus colorée. Ce n'est pas étonnant : l'empereur Léopold Ier avait un faible pour tout ce qui avait trait à l'exotique, ce qui se reflète de manière remarquable dans cet établissement de 77 chambres. The Leo Grand est un monde merveilleux et fantastique qui unit les motifs et les couleurs traditionnels afin de les réinterpréter de façon moderne et ainsi créer une atmosphère vraiment magique. Il est également possible d'y organiser des réunions. La cour intérieure baroque a été conçue pour accueillir la restauration de l'hôtel même en hiver. Le profil énergétique du bâtiment correspond aux normes modernes : The Grand Leo est chauffé et climatisé par des systèmes écologiques de chauffage urbain et de réseau de froid.

The Leo Grand, façade
© Werner Streitfelder

Bassena : célébrer l'eau viennoise

Le nom de l'hôtel ne pourrait pas être plus viennois : un « bassena » est une sorte de lavabo en fonte que l'on retrouve dans les couloirs des anciens immeubles de rapport viennois, et où l'on pouvait puiser de l'eau. Ce terme est également utilisé comme un synonyme de potins, car le bassena était un lieu de rencontres. Ces éléments sociaux et la célébration de l'eau de source cristalline de Vienne, acheminée vers la ville depuis les Alpes depuis l'exposition universelle de 1873, sont les concepts sur lesquels repose la nouvelle chaîne hôtelière urbaine Bassena. Les halls d'entrée contiennent par conséquent de véritables lavabos bassenas qui invitent à goûter l'excellente eau de Vienne. Vienne compte déjà deux de ces hôtels animés. L'un d'entre eux se trouve jute à côté de Messe Wien au Prater, l'un des lieux de congrès et de réunions les plus importants à Vienne (d'ailleurs exactement à l'endroit où fut organisée jadis l'exposition universelle). L'autre hôtel existe déjà depuis l'automne 2022 dans le 22e arrondissement, une autre destination intéressante pour les visiteurs de Meeting Destination Vienna. Il se trouve non loin de l'Austria Center Vienna (ACV), où sont régulièrement organisés des congrès de portée mondiale.

Bassena Hotel Wien Messe Prater, hall d'entrée avec bassena (ancien lavabo)
© Bassena Hotels

Texte : Johannes Luxner

Recommander l'article

Les champs portant un * sont obligatoires.

Les données et adresses e-mail indiquées ne seront ni sauvegardées ni réutilisées.

De
  • E-Mail Adresse gültig
Àchamp obligatoire
  • E-Mail Adresse gültig

Objet: Recommandation de www.wien.info

Évaluer l'article
Évaluer l'article

Réaction pour la rédaction de wien.info

Les champs portant un * sont obligatoires.

Une erreur est survenue. erreurs sont survenues.

    Civilitéchamp obligatoire
    • E-Mail Adresse gültig

    Envie d'en voir plus ?